×

VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

Guide des circuits automobiles par région pour piloter

Envie de piloter une Porsche sur circuit ?

5
(1)
Vous avez la chance d’avoir une Porsche dans votre garage? Pour la piloter, quels sont les circuits incontournables dans chaque région de France ?

Auvergne-Rhône-Alpes : le circuit de Charade

Situé à Saint-Genès-Champanelle dans le Puy-de-Dôme (63), le circuit de Charade propose un tracé long de presque 4 kilomètres dans un cadre naturel.

Inaugurée en 1958, cette piste est le dernier circuit de montagne en France. Celui-ci présente ainsi 18 virages, deux lignes droites de 300 et 600 mètres et des dénivelés moyens de 9% sur plusieurs tronçons.

Lové au cœur de la chaîne des Puys en Auvergne, ce tracé homologué par la FFSA (Fédération Française du Sport Automobile) est relativement technique. Il n’en reste pas moins abordable pour tous les pilotes, et ce, quel que soit le niveau.

Bourgogne-Franche-Comté : le circuit de Magny-Cours

Situé dans la Nièvre, le circuit de Nevers Magny-Cours a accueilli 18 Grands Prix de Formule 1 entre 1991 et 2008. De nombreux événements internationaux et nationaux, aussi bien auto que moto, s’y déroulent tous les ans.

Sur un site de 350 hectares, le circuit de Nevers Magny-Cours est né de la volonté des pouvoirs publics dans les années 1980. Historiquement long de 4,250 km, il fait aujourd’hui 4,411 km pour une largeur maximum de 10 mètres. Il est à la fois technique et rapide, mais reste accessible quelle que soit votre expérience en matière de pilotage automobile.

Bretagne : le circuit de Lohéac

Situé en Ille-et-Vilaine, le circuit de Lohéac est la seule piste homologuée en Bretagne. Son nom est intimement lié au rallycross puisque ce site est le premier à avoir accueilli une épreuve du genre le 5 septembre 1976.

Homologuée FFSA, l’unique piste GT bretonne est à la fois technique et rapide. Elle est longue de 2300 mètres et large de 10 mètres. Le circuit de Lohéac présente un tracé varié, avec une ligne droite de 550 mètres, des chicanes et de généreux virages qui s’enchaînent.

Centre-Val de Loire : les circuits de l’Ouest Parisien

Situés à Dreux, les circuits de l’Ouest Parisien sont le point de rencontre de nombreux passionnés en provenance de Paris et de toute la France. Plusieurs pistes disponibles sur ce site permettent de pratiquer nombre de disciplines du sport automobile.

Créés en 1959, les circuits de l’Ouest Parisien ont connu une seconde naissance à partir de 1972. Homologuée 1ère catégorie FFSA depuis 2007, la piste en asphalte accueille aujourd’hui de nombreux événements.

Dans un cadre verdoyant et boisé, son tracé est long de 2,1 km et large de 8 à 15 mètres. Ses épingles, ses grandes courbes et ses lignes droites en font un circuit très agréable qui permet de pousser les mécaniques. Le tracé se veut l’un des plus sécurisés de France, allant au-delà des réglementations imposées.

Grand Est : le circuit de Chambley

Ouvert à tous les mordus de sport mécanique, le circuit de Chambley est situé à Chambley-Bussières, en Meurthe-et-Moselle.

Homologuée par la FFSA depuis 2011, le piste asphaltée est installée à proximité d’un aérodrome. Tous les ans, de nombreuses courses et épreuves officielles s’y déroulent.

Le tracé fait 3,3 km de longueur pour une largeur de 12 mètres. Le circuit de Chambley compte une ligne droite de 400 mètres et vingt virages dont un parabolique. Ce parcours convient donc aux pilotes à la recherche d’un circuit alliant technicité et rapidité.

Hauts-de-France: le circuit de Ceram-Mortefontaine

Situé dans l’Oise (60) à Mortefontaine, le circuit de Ceram-Mortefontaine a été créé en 1956 par Simca. Pour autant, il ne s’agit pas d’un circuit automobile, mais d’une piste d’essai pour tester les nouveaux modèles produits par le constructeur.

Vendu à plusieurs reprises, le site se compose désormais de deux pistes :

  • un circuit routier de 5,2 km de longueur modernisé en 2014. Il compte de magnifiques lignes droites, mais également de nombreux virages. Cette piste est toutefois plus rapide que technique ;
  • une boucle de vitesse de 3 km de longueur. Grâce à une inclinaison de 43°, il est possible de flirter avec les 300 km/h. Réservé aux fans de vitesse pure.

Île-de-France : le circuit de la Ferté-Gaucher

A 68 km de Paris, en Seine-et-Marne, le circuit de la Ferté-Gaucher se targue d’être le plus grand circuit d’Île-de-France. Homologué par la FFSA, il se compose en réalité de trois pistes différentes pour satisfaire tous les pilotes débutants et confirmés.

Le tracé le plus long et le plus technique mesure 3,5 kilomètres et compte pas moins de 14 courbes.

carte circuit porsche france

Normandie : le circuit de Pont l’Evêque

Implanté sur un magnifique site boisé de 90 hectares, le circuit de Pont l’Evêque se situe dans le Calvados (14).

Il compte un total de 6 pistes pour pratiquer le sport automobile dans toute sa diversité. En ce qui concerne sa principale piste asphaltée, elle est relativement courte avec une longueur de seulement 2 kilomètres. Toutefois, le tracé est technique avec ses nombreuses courbes. De quoi avoir de belles sensations et user quelques trains de pneus.

Nouvelle-Aquitaine : le circuit de Pau Arnos

Ouvert aux pilotes amateurs ou professionnels, le circuit de Pau Arnos se trouve près de Pau, dans les Pyrénées-Atlantiques (64). Il a d’emblée été dessiné pour la F1 et est désormais le camp de base du futur Championnat Electric GT.

Au pied des Pyrénées, ce site propose plusieurs combinaisons de circuit. Le tracé le plus long (3,3 kilomètres) nécessite une certaine technicité. Non seulement il est vallonné, mais en plus il compte plusieurs virages à l’aveuge.

Occitanie : les circuits d’Albi et de Nîmes-Lédenon

Le circuit d’Albi

Achevé en 1962, le Circuit d’Albi est situé dans le département du Tarn. Long de 3 565 mètres, c’est un haut lieu de l’histoire de la compétition automobile internationale. Il accueille aujourd’hui encore quantité de compétitions, notamment les Grands-Prix du championnat de France FFSA GT.

Le Circuit d’Albi est très bien côté auprès des pilotes amateurs ou professionnels. Il allie vitesse et technique grâce à ses 15 virages et ses longues lignes droites.

Le circuit de Nîmes-Lédenon

Dans le département du Gard (30), le circuit de Nîmes-Lédenon est ouvert depuis 1973. Sa longueur est de 3,150 km. Les virages sont au nombre de 15.

Des chiffres qui ne reflètent pas le véritable attrait de cette magnifique piste qui attirent de très nombreux pilotes connus ou amateurs. Le circuit de Nîmes-Lédenon accueille moultes compétitions dont la fameuse Porsche Carrera Cup France.

Pays de la Loire : 24h du Mans et Fontenay-le-Comte

Le circuit des 24h du Mans

Le circuit des 24h du Mans est probablement le plus connu de tous les circuits français. Même s’il n’est plus vraiment nécessaire de le présenter, rappelons tout de même que ce site accueille tous les ans les 24 h du Mans depuis 1923.

Celui que l’on nomme également le circuit de la Sarthe n’est toutefois pas permanent. Seule une portion de ce parcours, le circuit de la Maison Blanche, vous permet de piloter sur les traces des plus grands noms de l’histoire automobile. Le circuit de la Maison Blanche est long de 1,9 km. C’est un tracé rapide où les virages s’enchaînent.

C’est aussi l’occasion de participer à la 10 ème édition du Mans Classic est programmée du 30 juin au 3 juillet 2022.

Le circuit de Fontenay-le-Comte

Le circuit de Fontenay-le-Comte est une piste de 2,4 kilomètres homologuée FFSA. Située dans le sud de la Vendée (85), elle est très appréciée pour sa longue ligne droite de plus de 800 mètres. Celle-ci autorise des accélérations folles.

Provence-Alpes-Côte d’Azur : le circuit du Castellet

Porsche a remporté de nombreuses victoires sur le circuit du Castellet (Var), notamment aux Hankook 24H Circuit Paul Ricard. Le tracé est également connu pour la ligne droite du Mistral longue de 1800 mètres.

Inauguré en 1970, le tracé du “Circuit Paul Ricard” est l’un des plus longs de France avec 5,8 kilomètres. Homologué Grade 1 par la FIA (Fédération internationale de l’automobile), il accueille des événements et compétitions incontournables, dont le Porsche Cup Suisse et l’International GT Open.

Envie de piloter votre Porsche sur l’un de ces circuits ? Avant de faire chauffer la gomme de vos pneus, vérifiez que votre contrat d’assurance vous couvre pour une utilisation sur circuit. Faites confiance à Sarrut Assurances, le spécialiste français de l’assurance de véhicules de prestige. Demandez gratuitement un devis personnalisé !

Notez cet article

5 / 5. 1

No votes so far! Be the first to rate this post.

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

HAUT