×

VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

L’IMS, le talon d’Achille de Porsche

Qu’est-ce que cette défaillance de l’arbre intermédiaire ?

2
(5)

Globalement, Porsche est synonyme de fiabilité. Pourtant, certains modèles du constructeur allemand présentent un talon d’Achille, un problème lié à l’IMS. Qu’est-ce exactement que l’IMS ? En quoi est-ce problématique ? Quels sont les modèles concernés par ce défaut de conception ?

Qu’est-ce que l’IMS ?

Longtemps, les Porsche ont été présentées comme des voitures sur lesquelles on peut toujours compter. Pourtant, certaines d’entre elles connaissent une défaillance.

Ce problème est lié à l’arbre intermédiaire, en anglais, InterMediate Shaft (IMS). Cette pièce prend la forme d’un axe de la longueur du bloc moteur. Elle entraîne les arbres à cames par une chaîne de distribution de part et d’autre.

L’arbre intermédiaire est lui-même entraîné par une chaîne via le vilebrequin. La rotation de l’IMS est assurée d’un côté par un palier et, de l’autre, par un roulement à billes.
C’est précisément ce roulement à billes de l’arbre intermédiaire qui présente un défaut de conception à même de causer une grave défaillance du moteur. En effet, il est supposé fonctionner de manière parfaitement étanche.

Comment le roulement de l’IMS peut-il engendrer une casse moteur ?

L’étanchéité du roulement à billes de l’arbre intermédiaire est une condition indispensable au bon fonctionnement du moteur. Pourtant, à l’usage, les joints se détériorent, laissant de l’huile moteur s’infiltrer. Le roulement s’abîme, prend du jeu.

Les causes de cette défaillance sont au nombre de deux :

  • la tension exercée par les chaînes de distribution est très importante. A l’usage, cela finit par provoquer un jeu dans le roulement à billes. Les joints se détériorent et de l’huile moteur s’infiltre ;
  • une perte de lubrification : pour fonctionner convenablement, le roulement de l’arbre intermédiaire doit être étanche. Les frictions sont évitées grâce à un lubrifiant spécifique. C’est la raison pour laquelle l’IMS doit absolument rester parfaitement étanche. Or, quand les joints se détériorent, ceux-ci perdent en efficacité. La lubrification du roulement de l’IMS se fait alors beaucoup moins bien. Des frictions apparaissent. Les billes s’abîment. L’arbre intermédiaire prend du jeu.

Le roulement peut aller jusqu’à la casse. L’arbre intermédiaire n’est alors plus entraîné par le vilebrequin. C’est la panne.

Quelles Porsche sont affectées par la défaillance de l’IMS ?

La Porsche 911 993 est la quatrième génération de Porsche 911, mais surtout la dernière à être refroidie par air. C’est avec le refroidissement à eau que les difficultés apparaissent.

Flat 6, le bloc moteur potentiellement fragilisé

Ce risque de panne est apparu sur les premiers modèles Porsche refroidis par eau, c’est-à-dire après la quatrième génération de Porsche 911. En effet, jusqu’à la 911 type 993, les moteurs sont refroidis par air. Les arbres intermédiaires sont plus courts, mais surtout entraînés par des paliers uniquement.

En revanche, après la type 993, le flat 6 est doté d’un arbre intermédiaire plus long. L’un des paliers est remplacé par le fameux roulement à billes. Ce sont donc tous les flat 6 produits entre 1997 et 2005 qui sont concernés par une défaillance possible.

Quels sont les modèles Porsche concernés par l’IMS ?

Selon le constructeur allemand, tous les moteurs ne sont pas concernés. La probabilité de panne est estimée à moins de 8%. Cela reste toutefois suffisamment significatif pour que vous vous en inquiétiez si vous envisagez d’acquérir une Porsche millésimée entre 1997 et 2005.

Pour les Porsche Boxster, sont concernés les modèles :

  • Boxster 2.7L M96.22 jusqu’au moteur n° M 651 12851 (IMS double) ;
  • Boxster S 3.2L M96.21 jusqu’au moteur n° M 671 11237 (IMS double) ;
  • Boxster 2.7L M96.22 à partir du moteur n° M 651 12852 (IMS simple) ;
  • Boxster S 3.2L M96.21 à partir du moteur n° M 671 11238 (IMS simple) ;
  • Boxster 987 millésime 2005 ainsi que quelques-uns du millésime 2006.

Pour les Carrera :

  • Carrera 996 3.4L jusqu’au moteur n° M 661 14164 (IMS double) ;
  • Carrera 996 3.4L à partir du moteur n° M 661 14165 (IMS simple) ;
  • Carrera 997 3.8L millésime 2005 ainsi que quelques-uns du millésime 2006 (IMS simple).

Pour les Cayman, seul un nombre limité de l’année modèle 2006 est concerné (IMS simple).
Enfin, tous les véhicules du constructeur allemand produits entre 2001 et février 2005 présentent un risque de casse potentiel.

Pour éviter tout désagrément, il est recommandé de procéder au remplacement du roulement de l’IMS en préventif, mais également d’être bien assuré. Avec Sarrut Assurances, devis en ligne : spécialiste des assurances Porsche, vous êtes dépanné 7/7 jours 24/24h, et votre voiture est rapatriée dans un centre Porsche.

Notez cet article

2 / 5. 5

No votes so far! Be the first to rate this post.

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HAUT