×

VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

Porsche en Formule 1 : pourquoi le constructeur pourrait s’engager en F1 ?

Pourquoi attendre 2026 ?

5
(1)

Les rumeurs enflent depuis des mois déjà, Porsche envisage de revenir en Formule 1 en 2026. Ce serait évidemment une excellente nouvelle pour la discipline phare du sport automobile. Mais pourquoi attendre 2026 ?

Porsche, un constructeur plus habitué à l’endurance

Depuis quelque temps, Porsche envisage son retour en Formule 1 à l’horizon 2026. Du côté de la FIA (Fédération internationale de l’automobile), ce retour de la marque allemande serait une excellente nouvelle. Cela permettrait d’avoir un très joli plateau de motoristes, et donc, de relever encore plus l’intérêt pour la discipline phare du sport automobile qu’est la Formule 1.

Pourtant, le nom de Porsche n’est que peu associé au monde de la F1. En effet, le constructeur n’a fait que quelques rares incursions en Formule 1, notamment en équipant McLaren entre 1983 et 1987. On se souvient également de la fabuleuse 804, une monoplace qui permet à Porsche de remporter le Championnat de France en 1962.

En revanche, la firme de Stuttgart a raflé et rafle régulièrement de nombreuses places sur le podium dans les épreuves d’endurance comme les 24 h du Mans.

Pourquoi Porsche veut se lancer en F1 en 2026 ?

Herbert Driess, président du Directoire de Volkswagen, a récemment confirmé le retour de Porsche et d’Audi dans le monde de la Formule 1. Quelles sont les motivations des deux constructeurs ? Pourquoi Porsche a pour objectif 2026 ?

La F1, épreuve reine du sport automobile

En France, en Europe, la Formule 1 est l’épreuve reine du sport automobile. Mais il y a encore peu, ce n’était pas le cas à travers le monde, notamment outre-Atlantique. Des épreuves comme les 24 heures du Mans étaient bien plus connues.

Mais aujourd’hui, les choses ont changé, notamment grâce à la série Netflix “Formula 1 : Pilotes de leur destin”. Cette dernière a largement contribué à renforcer l’intérêt pour la F1 à travers le monde, notamment aux Etats-Unis, au Canada et en Asie. Désormais, la Formule 1 jouit d’une visibilité croissante et sur tous les continents.

Pour Porsche, s’engager en F1 permet de profiter de l’incroyable popularité de la F1 à travers le monde.

Impossibilité de rattraper facilement l’avance des écuries engagées

Dans le cadre réglementaire actuel de la Formule 1, les écuries déjà engagées ne cessent d’optimiser leurs voitures. Ainsi, on estime qu’elles gagnent une seconde par saison rien qu’avec ces optimisations.

Dans de telles conditions, impossible pour une nouvelle écurie d’espérer remporter la moindre victoire rapidement. Pour rattraper son retard, il faudrait à ses ingénieurs et techniciens au moins cinq à dix ans. Financièrement, s’engager sur une décennie sans espérer remporter de podium est très compliqué. Pour l’image de marque, c’est encore plus désastreux.

Seul un changement de réglementation au niveau de la FIA ouvre la porte à de nouvelles écuries. En effet, de nouvelles règles mettent tout le monde sur un même pied d’égalité. Et ce changement de réglementation, c’est en 2026 qu’il devrait se faire.

Moteur électrique, carburant de synthèse, quel règlement pour la F1 en 2026 ?

Ce changement tant escompté par Porsche pour s’investir en F1 et avoir une chance de monter sur le podium, c’est en 2026 qu’il est attendu.

En effet, plusieurs orientations sont déjà sur la table de la FIA, notamment en ce qui concerne le futur moteur de la F1 de 2026 :

  • la conservation de la motorisation actuelle, avec obligation d’utiliser des carburants plus respectueux de l’environnement. Une domaine que Porsche est en passe de maîtriser puisque son usine de e-Fuel, son carburant de synthèse, devrait commencer à produire d’ici quelques semaines ;
  • recentrage sur l’énergie électrique : le moteur électrique devrait prendre une part bien plus importante dans la compétition, ce qui serait une véritable révolution. Là encore, Porsche est bien positionnée et possède une solide expérience. On pense en effet immédiatement à certains de ses véhicules comme le Cayenne hybride coupé, le Panamera hybrid ou encore le Taycan.

Ces deux pistes d’évolution de la réglementation des moteurs de F1 pour 2026 sont une aubaine pour le constructeur allemand. En effet, face à lui, toutes les écuries n’auront pas nécessairement la même expérience, que ce soit dans le domaine du moteur électrique ou dans celui du carburant de synthèse. Porsche a donc une carte à jouer.

Avec Sarrut Assurances, bénéficiez d’une assurance Porsche sur mesure qui vous rembourse à la valeur réelle de votre véhicule. Demandez gratuitement votre devis personnalisé !

Notez cet article

5 / 5. 1

No votes so far! Be the first to rate this post.

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

HAUT