×

VOUS AVEZ OUBLIÉ VOS IDENTIFIANTS ?

La passionnante histoire des 911

Quelles sont les évolutions de la Porsche 911 ?

0
(0)

La 911 est le modèle emblématique de Porsche. Avec plus d’un million d’exemplaires commercialisés, cette luxueuse voiture de sport est le porte-drapeau du constructeur allemand depuis plus d’un demi-siècle.

911 type 901, la naissance d’un mythe

En septembre 1963, Porsche dévoile ce qui allait être la première génération d’une voiture de sport mythique. A ce moment-là, elle porte le nom de 901. Toutefois, Peugeot ayant déposé quantité de numéros avec un zéro au milieu, le constructeur allemand est obligé de changer l’appellation de son véhicule. La 911 est née.

Remplaçante de la 356, elle est commercialisée dès l’année suivante. Le succès est immédiat. La 911 type 901 se caractérise par une ligne unique, des éléments de style reconnaissables et un 6 cylindres à plat en position arrière au tempérament très joueur. Autant d’éléments qui vont caractériser toutes les générations suivantes de la 911.

Un an avant la fin de la production de la 901, Porsche lance la 911 2.7 Carrera RS (Renn Sport). Il s’agit d’une version allégée de la 911, mais surtout équipée d’un moteur plus rageur de 2700 cm3 et 210 chevaux. Initialement destinée à la compétition, elle est finalement produite en série à presque 1600 exemplaires.

Série G, toujours plus puissante

En 1973, la type 901 laisse la place à la série G. Les traits caractéristiques de la 911 sont soigneusement conservés. La refonte esthétique apporte plus de sportivité à la ligne.
L’accent est mis sur la sécurité du conducteur et des passagers, notamment pour répondre aux normes américaines alors plus contraignantes que sur le Vieux Continent.

Côté motorisation, la série G connaît de nombreuses évolutions durant sa très longue carrière, jusqu’en 1989. Ainsi, la première année, la 911 fait 150 chevaux, la 911 S 175 chevaux et la Carrera 210 chevaux et 2700 cm3. La même année, la 930 développe 260 chevaux pour 3 litres de cylindrée.

En 1978, on découvre la 911 SC et ses 180 chevaux. La 930 gagne encore en puissance avec 300 chevaux et 3,3 litres.

En 1983, la 911 Carrera affiche 231 chevaux et une cylindrée de 3,2 litres. C’est l’un des modèles les plus recherchés des collectionneurs, au même titre que la version cabriolet.

Type 964, une toute nouvelle plateforme

Après 15 longues années, en 1988, la série G cède enfin sa place à la troisième génération, la type 993. Pour l’occasion, la plateforme est renouvelée en grande partie. L’objectif est de proposer un modèle sportif, mais moderne et encore plus sûr.

L’esthétisme de la type 993 reprend évidemment les codes de ce qui fait le succès de la 911 depuis 1974. Un aileron automatique est ajouté. La nouvelle mouture embarque quantité de technologies dernier cri comme l’ABS. Le plaisir de conduite est au rendez-vous, notamment avec un confort et un souci du détail poussés encore plus loin.

Concernant la motorisation, aucun doute n’est possible, la 911 est plus sportive que jamais. Son flat 6 refroidi à air développe ainsi 250 chevaux. Différentes versions sont commercialisées : la 964 Targa, la 964 Cabriolet, la 964 Coupé, la 964 Carrera RS, la 911 Turbo S et la 911 Carrera 2 Speedster.

A noter que la 911 Turbo type 964 est d’abord proposée avec un moteur 3,3 litres puis 3,6 litres.

Type 993, les derniers moteurs refroidis à air

La 911 type 993 proposée en 1993 à 1997 est la toute dernière génération dotée d’une motorisation refroidie à air. Si ses performances sont améliorées, la 993 peut également se targuer de bénéficier d’un tout nouveau châssis en aluminium. Celui-ci lui confère une grande agilité.

Parmi les innovations qui marquent cette génération, un bi-turbo et des roues à bâtons creux en aluminium sur la 993 Turbo, ainsi qu’un toit en verre télécommandé pour la Targa.

996, premier modèle à refroidissement à eau

Avec l’arrivée de la type 996 en 1997, Porsche signe la fin des moteurs à refroidissement à air au profit du refroidissement à eau. Dans son ensemble, cette nouvelle génération représente une rupture avec les modèles précédents. Bien évidemment, l’esprit sportif, le luxe et le confort sont toujours au rendez-vous.

L’esthétisme de la 996 se veut également sensiblement différent, cherchant à introduire de nouveaux codes. Mais la ligne générale de la belle sportive est considérée par beaucoup comme discutable et trop éloignée des origines de la mythique 911.

997, un retour aux sources

Avec la type 997 proposée dès 2004, Porsche cherche à faire oublier les lignes jugées peu séduisantes de la 996 en renouant avec les origines de la 911. On retrouve ainsi les phares ronds qui avaient disparu avec la 996.

L’esthétisme réussi de la 997 est salué par les critiques et par les inconditionnels de la belle sportive. Celui-ci allie modernité et lignes intemporelles de la 901.
La luxueuse sportive gagne encore en puissance. Elle se voit surtout dotée d’une boîte de vitesses robotisée PDK 7 rapports. Déclinée en 16 versions, c’est un succès considérable.

991, la recherche de l’excellence

Commercialisée en décembre 2011, la type 991 est la septième génération de 911. C’est surtout celle qui s’approche le plus de l’excellence. Comme à son habitude, le constructeur propose un modèle encore plus puissant et plus confortable que les précédents.

Si la puissance du véhicule est effectivement multipliée par trois (ou presque), c’est l’ensemble des performances techniques qui est salué. On pense notamment à la consommation qui est largement moindre que celle de la 997, malus oblige. La sportive embarque toujours plus d’électronique, avec de nombreuses innovations comme le « Porsche Dynamic Chassis Control ».

Enfin, sans reproduire l’erreur de la 996, le constructeur renouvelle légèrement la ligne de son bolide. Plus allongée ou encore des pneus plus larges, mais une efficacité toujours au rendez-vous.

992, plus puissante, plus rapide, plus luxueuse

Proposée à l’achat depuis 2019, la type 992 est la huitième génération de Porsche 911. Plus puissante, plus rapide, plus luxueuse, cette nouvelle Porsche collectionne les superlatifs. Elle est proposée avec un moteur à plat turbo compressé 6 cylindres 3.3 litres et 450 chevaux et une nouvelle boîte à double embrayage 8 rapports.

Vous êtes collectionneur Porsche ? Vous roulez en 911 pour le plaisir ou au quotidien ? Chez Sarrut Assurances, nous sommes spécialistes assurances Porsche. Assistance, utilisation sur circuit, vol, demandez gratuitement un devis personnalisé en vous rendant sur :

Notez cet article

0 / 5. 0

No votes so far! Be the first to rate this post.

We are sorry that this post was not useful for you!

Let us improve this post!

Tell us how we can improve this post?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

HAUT